M
E
N
U
La place Tian Anmen
 
 
Histoire
 
 

La place Tian Anmen est située au sud de la Cité Interdite, sur l'axe impériale.
Elle doit son nom à la Porte de la Paix Céleste (Tian Anmen) qui marque l'entrée de la ville impériale et qui se situe au Nord de cette esplanade.
 
  D'une surface de 50 ha (500 m d'est en ouest et 880 m du nord au sud), il s'agit d'une des plus grandes et fameuses places du monde.
Il n'est donc pas étonnant qu'elle symbolise le centre de Pékin.
 
A l'époque impériale, cette place n'existait pas en tant que telle.
A cet endroit s'alignaient ministères et bureaux situés de part et d'autre du corridor menant de la Porte de la Paix Céleste au nord à la Porte Antérieure (Qianmen) au sud.
Un mur d'enceinte entourait cet espace et l'on ne pouvait y accéder par trois portes: les Portes du Tigre et du Dragon à l'est et à l'ouest et la Porte Qianmen au sud.

Endommagés lors des incendies de 1860 et lors de la révolte des Boxers en 1900, nombre de ces bâtiments furent démolis, au début du XXème s., en même temps que les deux avant-corps de la Porte Tian Anmen afin de former une petite place.
 
Dans les années 1950, avec l'avènement de la République Populaire de Chine, le gouvernement décida de faire de cet endroit le coeur du nouveau pouvoir au pied de l'ancien centre de l'Empire.

En abattant les derniers édifices de l'époque impériale ainsi que les remparts subsistants, la superficie de la place a quadruplé.
Des bâtiments symbolisant la Chine Nouvelle y furent érigés.
 
 
 

La séparation avec la Cité Interdite est entérinée par le tracé d'un immense axe est-ouest, l' Avenue de la Longue Paix (Chang'an Jie) longue de 5 km et large de 60 m.

 

 
  Au bord de cette voie et le long de la Cité Interdite furent érigées d'énormes tribunes servant à abriter les dignitaires du Parti lors des gigantesques défilés militaires du communisme révolutionnaire rassemblant plus d'un  
million d'individus (ex: défilés du 1er mai [ Fête des Travailleurs] et du 1er octobre [Fête Nationale]).
 
Les derniers gros travaux datent de l'hiver 1998-99 quand les vieux pavés furent remplacés par des dalles en granit, juste à temps pour célébrer le 50ème anniversaire de la République Chinoise.

Tout au long du XXème s., la place Tian Anmen a servi de cadre aux principales cérémonies historiques de la Chine Moderne, mais aussi aux grands mouvements de protestation populaire :
 
 
 
en 1919, le Mouvement du 4 Mai partit de Pékin où les étudiants et les habitants participèrent à une gigantesque démonstration patriotique pour lutter contre le gouvernement militaire et dénoncer le Traité de Versailles,
 
 
 
en 1935, les étudiants pékinois lancèrent, de là, le Mouvement du 9 décembre contre l'agression japonaise et la politique de non-résistance de Chiang Kaishek,
 
 
 
le 5 avril 1976, la population se rassemble sur Tian Anmen à la fois pour célébrer Zhou Enlai et pour s'opposer à la "Bande des Quatre",
 
 
 
 
 
enfin, devant les caméras du monde entier, les chars chinois répriment, le 4 juin 1989, le mouvement démocratique soutenu par les étudiants de Pékin.    
 
 
    Plan
     
    Pékin
     
  Histoire
 
La Porte de la Paix
Céleste
Les Huabiao
Le Parlement
Les Musées
Le Monument aux Héros du Peuple
Le Mausolée de Mao
     
  Qianmen